22 décembre 2008

Guitare

guitare_noir_et_blanc_2

rose_grelot_guitare

Un jour, tu l'écoutes, intrigué, envieux, ou passionné. Tu la regardes siffler doucement ces accords légers, avec le désir terrifiant de pouvoir, toi aussi, retranscrire cette mélodie que tu vénères. Le lendemain, tu te retrouves face à cette envie que tu jugeais passagère, en tête à tête avec cet objet inconnu reposé sur tes genoux, son bois entre tes mains. Et avec ou sans ce petit bout de plastique très utile que tu possèderas nécessairement, tu fais entendre ton premier son, pas toujours merveilleux ma foi. Mais tu t'en moques, et tu as bien raison. Tu transpires, tu as les doigts qui brûlent, qui saignent même quelquefois, ta voix qui déraille ou que tu ne parviens pas à caler, mais tu es heureux. Le surlendemain, te voilà à jouer toutes ces musiques qui t'ont fait chanter à tue-tête ou bien pleurer toutes les larmes de ton corps sur ton oreiller hier ou avant hier encore. Et désormais, tu ne la quitteras plus, ou elle ne te quittera plus, tel un couple parfait qui ne subira jamais les foudres du divorce. Métaphore grossière pourtant réaliste. Tu l'aimeras tellement que tu t'en voudras de parfaire ta collection et ton entraînement avec une autre qu'elle. Et tu te trouveras stupide, mais tant pis. Parce que tu ne l'oublieras jamais réellement. Parce que ton amour exagéré à son égard qui est parfois source de moqueries aux alentours a le mérite d'être sincère.

Parce que cet instrument banal rythme ta vie et te plonge dans l'addiction...

Sigryd

m_diatore                                 

M. E. L. O. D. I. E.

                         

            guitare_fleurs

         

                      

                                                

                                                

                   A. R. P. E. G. E. S.

                     

Posté par Sygrid à 18:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Guitare

    djembé

    Très belles photos, surtout la deuxième. C'est vrai... J'envie souvent Elodie et toi de jouer si bien ! Cela fait frissonner, et j'ai envie de prendre mon djembé pour l'accompagné, pour mettre une petite touche personnelle à sa mélodie, mais je ne peux pas. Ca fait moche, et ça gâche tout... Le djembé casse les coeurs que la guitare vient de raccommoder.

    Posté par gazelenn, 18 décembre 2008 à 20:39 | | Répondre
  • Même quand on ne sait faire que quatre accords..(j'en suis fière..!)
    On aime. On aime sa couleur, son reflet à la lumière. On aime le son parfois grave et doux, d'autres fois aigu et perçant, de ses cordes métalliques.
    On aime..

    Posté par Laura, 21 décembre 2008 à 19:31 | | Répondre
Nouveau commentaire