14 décembre 2008

Effleurer l'objectif à coups de plume et de griffes...

Regarde ces ombres qui défilent devant toi. Tu ne sais plus que faire et ton seul objectif reste de ne pas bouger, serrant fort cet appareil entre tes doigts. Rester immobile pour ne pas effrayer ce félin qui lacère innocemment tes anciens clichés à coups de griffes. Alors, sans rancune, tu attrapes ta plume et te remémores tout ce que tu avais immortaliser sur ce papier glacé, avant que tout ne soit que poussière. Avant de repartir à la chasse, saisir d'autres instants. Ton chat t'observe maintenant avec ses... [Lire la suite]
Posté par Felzvyn à 00:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 décembre 2008

Présentation

Parmi mes nombreuses occupations de lycéenne, quand je ne suis pas séquestrée en classe, ni devant mon écran d'ordinateur tel un zombi (non, plutôt tel un jeune d'aujourd'hui), ni en train de jouer de la musique, ni de m'extasier devant mon chat, ma part de gâteaux ou un humain (vous voyez, ça va très loin...), il m'arrive à mes heures perdues de prendre un appareil, de faire quelques réglages et d'appuyer sur ce petit bouton magique, qui enregistrera une photographie souvent complètement loupée.  Mais qu'importe si cela me... [Lire la suite]
Posté par Felzvyn à 20:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 décembre 2008

Chemin de fer

On prend toujours un train pour quelque part, même si l'on a nulle part où aller. C'était le cas ce matin là. On ne peut se tromper lorsque l'on n'a pas de destination. J'attends, debout, en observant le paysage flou défiler. Je ne cherche rien, mis à part l'oubli et le bonheur qui ne peuvent pas être pris en compte. J'espère simplement. Je t'aime encore. Je nous revois dans cette gare de ferraille, aux poutres gigantesques et crasseuses qui angoissaient la foule. Il y a une heure, je respirais... [Lire la suite]
Posté par Felzvyn à 13:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 décembre 2008

Guitare

Un jour, tu l'écoutes, intrigué, envieux, ou passionné. Tu la regardes siffler doucement ces accords légers, avec le désir terrifiant de pouvoir, toi aussi, retranscrire cette mélodie que tu vénères. Le lendemain, tu te retrouves face à cette envie que tu jugeais passagère, en tête à tête avec cet objet inconnu reposé sur tes genoux, son bois entre tes mains. Et avec ou sans ce petit bout de plastique très utile que tu possèderas nécessairement, tu fais entendre ton premier son, pas toujours merveilleux ma foi. Mais tu... [Lire la suite]
Posté par Sygrid à 18:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]